M. Jourdain, bourgeois d’origine modeste, mais devenu très riche, enrage de n’être point né noble. Il tient au moins à acquérir les manières des « gens de qualité ». Pour les lui apprendre défilent tour à tour un Maître d’Armes, de danse et de musique et enfin un grammairien philosophe. Pour être dans le ton, il lui faudrait également une amante noble ; Dorante lui présente donc sa propre maîtresse, Dorimène, une marquise veuve, en espérant bien tirer profit du pauvre bourgeois.
Tout cela ferait bien rire Madame Jourdain et Nicole, leur servante, si cela ne devait nuire au bonheur de leur fille Lucile, qui veut épouser le beau Cléonte ; mais Cléonte n’est point gentilhomme, et M. Jourdain ne le veut donc pas pour gendre.
À l’issue de la première représentation du Bourgeois Gentilhomme, Louis XIV quitta la salle sans avoir applaudi : sans doute avait-il jugé que ce Bourgeois qui voulait être aussi grand que les nobles était un affront envers lui. Mais ses conseillers et les amis de Molière proches du roi lui firent valoir que Molière se moquait durement, mais plaisamment, de ce Monsieur Jourdain et le roi applaudit à l’issue de la seconde représentation : il avait compris qu’il pouvait ainsi mettre les rieurs de son côté.
Cependant, Louis XIV avait bien perçu la critique sous-jacente de ces « Gens de Qualité » qui n’ont pas toujours toutes les qualités, marque d’un certain sentiment de révolte qui commence à poindre en ce siècle fastueux, et qui mènera, un siècle plus tard, à la Révolution.
On raconte d’ailleurs que la pièce aurait été commandée par le roi à Molière pour se moquer de l’ambassadeur du Sultan, qui, reçu en audience le 5 novembre 1669 par Louis XIV, aurait dit : « Dans mon pays, lorsque le Grand Seigneur se montre au peuple, son cheval est plus richement orné que l'habit que je viens de voir » en parlant de celui du roi… 

À retenir

  • Durée : 02:30
  • Capacité : Jusqu'à 100 personnes
  • Lieu de départ :
    Domaine du Centenaire
    Lieu-dit Les Gaillots
    3, route de St Didier
    Broût Vernet 03110
  • Contact :
    Théâtres de Bourbon
    6 rue de l'église
    Veauce 03450
    theatresdebourbon@yahoo.com

Le Bourgeois Gentilhomme (Domaine du Centenaire)

Dès

11,50 €